Victoire de Team New Zealand, réactions des skippers

36th America’s Cup presented by Prada Race Day 3 Mike Lee sprays champagne as Emirates Team New Zealand celebrate their America’s Cup World Series win
36th America’s Cup presented by Prada Race Day 3 Mike Lee sprays champagne as Emirates Team New Zealand celebrate their America’s Cup World Series win

Les kiwis remportent l’America’s Cup World Serie d’Auckland. Les courses reprendront demain 20 décembre à 15h00 si le temps le permet pour la PRADA Christmas Race. La première course verra Emirates Team New Zealand affronter INEOS TEAM UK, suivie d’un match entre Luna Rossa Prada Pirelli et New York Yacht Club American Magic. Après les deux premiers face-à-face, les vainqueurs de chacun accèderont à la finale, les perdants à un match éliminatoire qui aidera à décider du classement final.

A la conférence de presse qui a suivi la fin de la journée, réactions des skippers

Peter Burling Helmsman – Emirates Team New Zealand
« Nous avons navigué sur la plus petite plage de vent. On pouvait vraiment remarquer de gros gains et pertes, ce qui en a fait une course délicate. Nous avons fait une assez bonne course avec Luna Rossa. Nous avons vraiment apprécié le défi. Nous avons été époustouflés par le nombre de kiwis venus nous voir ici et par le nombre de bateaux autour de l’hippodrome.

Jimmy Spithill – Barreur – Luna Rossa Prada Pirelli Team
 «La journée était un peu inégale. À chaque départ, le vent était à la bonne vitesse pour lancer la course, mais il y a clairement eu quelques erreurs sur le parcours, mais les gars qui ont fait un meilleur travail ont remporté la course. Sur la stratégie de pré-départ: «Francesco et moi discutons de la stratégie avant le départ. Il y a des moments où vous êtes le barreur et vous prenez la décision, ou bien c’est l’autre. C’est un processus amusant: c’est quelque chose de complètement nouveau, jamais fait auparavant en Coupe, donc ça a été une expérience vraiment cool. Ça faisait du bien de bien sortir de la ligne les deux fois devant».

Dean Barker – Barreur – New York American Magic
«Nous avions hâte d’avoir une bonne course serrée avec Team NZ, c’était bien d’avoir un petit avantage au début, mais quand on ne vole plus, la partie est terminée. Ces bateaux sont difficiles à manier par vent faible ».

Sir Ben Ainsley – Skipper – INEOS TEAM UK
Aujourd’hui – «Journée difficile, en particulier dans les airs légers, nous avons du mal. Il y a certainement beaucoup à examiner pour déterminer ce qui a mal tourné. Les trois autres équipes font un bien meilleur travail que nous, donc nous devons comprendre cela assez rapidement. Tous les bateaux se sont arrêtés, certains plus que d’autres ». À propos du réglage de Britannia: «Nous voulons être plus compétitifs que nous ne le sommes actuellement. Nous sommes à la pointe de la technologie, toutes ces équipes ont des designers, des ingénieurs fantastiques et pour le moment, nous ne sommes pas là où nous devons être, mais c’est pourquoi nous voulons rivaliser dans ce domaine, nous pousser contre les meilleurs. Je dois apprendre, comprendre, développer et faire ce saut. Il y a quelques domaines clés où nous manquons un peu. Cet ACWS est pour nous en fait une opportunité plus qu’incroyable de pouvoir affronter ces équipes et de réaliser «  OK, nous avons de sérieux problèmes  ». Nous avons un peu de temps pour renverser la vapeur et tirer le meilleur parti de cette opportunité ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here