Prada ACWS. Jour 2, Magnifiques duels

Cette deuxième journée a été marqué par les duels entre les équipes qui s’affrontaient deux fois dans la même journée. Le plus beau aura été celui entre American Magic et Luna Rossa. American Magic et Team New Zealand sont en tête du classement avec 3 victoire set un défait chacun.

American Magic face à Luna Rossa
La phase de pré départ a été marqué par la pénalité de Luna Rossa Prada Pirelli (ITA) entré trop tôt dans la boîte de départ. Les deux équipes sont partis au même moment et les italiens ont du ralentir 2 longueurs. Mais après un premier croisement, 
American Magic (USA) a failli chavirer lors d’un virement de bord lorsque le foil au vent semblait être lent à sortir de l’eau. Luna Rossa en profitait pour s’envoler et prendre 800m d’avance. À la première porte au vent, les Italiens conservaient une bonne avance, mais en choisissant de faire deux empannages de plus en arrivant à la bouée au portant, ils laissent revenir les Américains à 9 secondes rendant le match plus serré et agréable à regarder. Les italiens ont parfaitement maitriser la course jusqu’ la fin. Une course confiante et propre pour remporter la victoire de 12 secondes, le même écart entre American Magic et Team New Zealand hier. 

Team New Zealand Ineos UK
Ben Ainslie se montrait assez agressif sur la phase de départ tentant d’infliger une pénalité à Emirates Team New Zealand (NZL) quelques secondes avant le départ. Un beau départ sans avantage pour les deux équipes. Plus rapides cependant, Team New Zealand prenait rapidement la tête de la course sans laisser une chance à Ineos de revenir.
A noter que les kiwis ont failli toucher une bouée. Ils ont également eu un problème sur la remontée de l’un de leur foil.
 Le bateau a effectué une belle envolée à grande vitesse. Les Kiwis s’imposent avec 1:32 à l’arrivée. Les Anglais ont terminé la course sans problème à bord de leur bateau mais ils sont loin.

 

American Magic face à Luna Rossa
Le match retour entre American Magic (USA) et Luna Rossa Prada Pirelli (ITA) était la troisième course de la journée. La brise s’était déplacée plus à gauche et le parcours avait été ajusté pour correspondre à quatre tours. A l’entrée dans la surface de départ, Luna Rossa Prada Pirelli est arrivée à nouveau trop tôt et s’est vu infliger un pénalité. Deux départs, deux pénalités pour l’instant. La phase de départ a été superbe entre Dean Barker et James Spithill qui a infligé à son tour une pénalité aux Kiwis.

La course a été assez classique. Les Americains qui ont réussi a partir avec un peu d’avance l’ont conservé tout du long sous la pression des Italiens avec 20s puis 10 s d’avance, pour finir avec 30s. Un très beau match racing et la revanche pour American Magic.

Team New Zealand face à Ineos
La phase de pré depart a été marqué par un départ raté des kiwis à la suite d’un empannage catastrophique offrant une belle avance aux Anglais. Mais si les Britanniques contournaient la première marque avec 12s d’avance, le bateau kiwi s’avérait toujours beaucoup plus rapide et les dépassaient dès le deuxième bord accentuant son avance à chaque tour.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here