Pete Melvin nous parle de la jauge de la prochaine America cup

Pete Melvin livre quelques détails sur la prochaine jauge de l’America’s Cup. A l’occasion des championnats du monde de Class A en Nouvelle-Zélande, notre confrère de Sail-World a pu rencontrer Pete Melvin au cours d’un interview de 20 mm.

* Adjustable rudder angle: Celui-ci était bloqué sur les AC72 avant chaque course. Une photo était prise avant chaque course pour s’assurer qu’il n’avait pas été modifié. Ce qui affectait l’efficacité des foils. Cette restriction va être levée et il sera possible de le modifier en course.

* Stored energy: Grand principe retenu sur la plupart des jauges. L’énergie à bord doit être humaine. Cela devrait à nouveau être le cas sur la prochaine jauge. Chaque design team va devoir à nouveau faire preuve d’imagination pour dompter la bête. Le design team avec son système « herbie » a ouvert la voie avec un principe mécanique finalement tout simple. Voir interview de Dimitri Despierres dans Voiles et voiliers.

* Manpower: On s’oriente sur des bateaux un peu plus petits entre 60 et 65 pieds. On le savait déjà. L’idée étant de réduire l’équipage à bord et la shore team.

* Performance: L’objectif de la jauge est de conserver des bateaux toujours spectaculaires en n’abaissant la vitesse au maximum de 10% par rapport aux AC72. Des tests montreraient même des vitesses à peu près similaires au portant contre un peu moins au près. Visuellement Pete Malvin pense qu’on ne verra pas la différence surtout avec des bateaux plus petits qui donneront même le sentiment d’aller plus vite.

* Foiling: Les bateaux devraient foiler aussi bien au portant qu’au près.

* One Design: Pour diminuer les coûts, le design de l’aile rigide devrait être plus restrictif. C’est le poste de dépenses le plus important. En revanche les design team vont pouvoir jouer un peu plus sur les systèmes de foils et les coques. 

[youtube width= »600″ height= »350″ video_id= »3KUJqgTNvW0″]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here