America’s Cup. Mise à l’eau de l’AC75 de Luna Rossa Challenge

Ce mercredi 3 octobre, l’équipe italienne, Luna Rossa Challenge a mis à l’eau son premier AC75 sur sa base de Gagliari. Le Challenger of Record qui représente le Circolo della Vela Sicilia est le 3è Challenger à disposer enfin de son bateau.

Il a reçu la bénédiction de Son Excellence Monseigneur Arrigo Miglio, Archevêque de Cagliari, en présence de Miuccia Prada, aux côtés de son mari, Patrizio Bertelli (président de l’équipe Luna Rossa Prada Pirelli), Agostino Randazzo (président de Circolo della Vela Sicilia) et Marco Tronchetti Prover (directeur général de Pirelli) et baptisé Luna Rossa.

Dans ses lignes il est assez proche de Team New Zealand avec des différences notables sur la forme des foils et des puits.

L’ AC75 Luna Rossa a été construit par le chantier naval Persico Marine, mobilisé plus de 90 personnes, dont 37 concepteurs et nécessité près de deux ans de construction, pour un total de 78 000 heures de travail. Il est composé de 7 000 m² de fibre de carbone et 400 m² de nid d’abeille en aluminium utilisés pour la coque. Les deux «bras» en fibre de carbone innovants, pèsent chacun 500 kg et peuvent supporter une charge maximale de 27 tonnes.

L’autre caractéristique innovante de l’AC75 est le gréement ‘soft wing’, avec deux voiles hissées en parallèle et des systèmes intégrés pour contrôler la forme de la voile. Cela lui confère l’efficacité d’une voile rigide combinée à une facilité d’utilisation et à une manipulation similaires à celles d’une voile traditionnelle. 20 000 km de fil de fibre de carbone ont été utilisés pour créer la grand-voile, en plus de 5 000 km pour chaque foc et de 12 000 km pour chaque «code zéro», utilisé pour naviguer sous le vent par faible brise.

La première série de régates préliminaires de la 36e America’s Cup présentée par Prada aura lieu à Cagliari du 23 au 26 avril 2020.

Patrizio Bertelli, président de l’équipe Luna Rossa Prada Pirelli, a déclaré: « C’est notre sixième défi de la Coupe de l’America, mais la journée de lancement est toujours aussi excitante: c’est le moment magique après de nombreux mois de travail, de dévouement et d’anticipation. voir enfin sur l’eau ce qui jusqu’à présent n’était qu’un dessin. Cette fois, la manière révolutionnaire et innovante de réinterpréter le concept de monocoque dans son ensemble augmente encore les attentes » .

Max Sirena, skipper et directeur de l’équipe Luna Rossa Prada Pirelli, a déclaré: « Nous sommes impatients de faire connaissance avec l’AC75, un bateau qui naviguera presque entièrement en mode foiling: la coque touchera à peine à l’eau, nous atteignons des vitesses très élevées. De nombreux efforts ont été consacrés à la réduction du temps de transition entre la phase où la coque est complètement dans l’eau et la phase de vol; c’est un équilibre difficile à atteindre et nous continuerons d’y travailler pendant la phase de développement. Je tiens à remercier toute l’équipe, et particulièrement l’équipe à terre et l’équipe de conception, qui ont travaillé sans relâche sur le projet pendant des mois.

Marco Tronchetti Provera, vice-président exécutif et chef de la direction de Pirelli Pirelli: « Luna Rossa est aujourd’hui une réalité – très belle et à la pointe de la technologie. Il est né de la passion, du plaisir du défi et de la fierté de représenter notre pays au concours de voile le plus prestigieux au monde. Ici, comme en Formule 1, tradition et histoire se confondent avec recherche avancée et innovation continue. C’est cette combinaison qui est au cœur de la culture entrepreneuriale de Pirelli depuis près de 150 ans. Nous relevons ce nouveau défi sportif avec enthousiasme et soutenons également l’équipe grâce à notre savoir-faire dans le domaine des matériaux. Nous sommes fiers de participer à ce défi ».

Agostino Randazzo, président du Circolo della Vela Sicilia, a déclaré: « Je suis ravi de voir le Circolo della Vela Sicilia embarquer sur un bateau aussi innovant et high-tech, qui représentera l’Italie à la 36e America’s Cup présentée par Prada. Le lancement de la nouvelle Luna Rossa est un moment clé dans ce défi qui redynamisera sans aucun doute l’amour des Italiens pour la voile.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here