Veille de match

0

A 24 heures du coup d’envoi des régates inaugurant la 35ème édition de l’America’s Cup – avec demain la journée d’entraînements officiels des premières Louis Vuitton America’s Cup World Series -, les six équipes en lice affûtent ce soir leurs armes. A Portsmouth, l’America’s Cup effectuera son grand retour sur le mythique plan d’eau du Solent depuis 1851.

Photo de couverture : © ACEA 2015 / Photo Gilles Martin-Raget

Dès demain, cinq challengers tenteront de défier l’actuel Defender américain, Oracle Team USA, skippé par Jimmy Spithill lors des toutes premières régates en flotte disputées à bord d’AC45 à foils. Ces cinq teams, dont les locaux et grands favoris de la première étape anglaise du circuit Land Rover BAR emmenés par le britannique Sir Ben Ainslie, sont sous haute pression. Les Suédois d’Artemis Racing, skippé par le multi médaillé olympique Iain Percy (GBR), épaulé au design team par notre Loïck Peyron national.

[youtube width= »560″ height= »315″ video_id= »1kQzUZi6sJE »]

Emirates Team New Zealand, finaliste malheureux qui avait laissé s’échapper de peu le précieux trophée de America’s Cup en 2013, sera de retour avec à la barre le jeune et ultra talentueux champion kiwi de 49er Peter Burling. Récemment inscrits, l’équipe nippone Softbank Team Japan, sera dirigée par leur ex-skipper néo-zélandais Dean Barker qui aura une sacrée revanche à prendre sur son ancien team, tandis que Groupama Team France, qui ne fera sûrement pas dans la figuration malgré leur manque d’entraînement, sera barré par Franck Cammas. Le skipper français décrit l’état d’esprit du team tricolore, lors de la traditionnelle conférence de presse d’ouverture des skippers hier jeudi après-midi :

« Nous sommes vraiment ravis d’être à Portsmouth. Nous ne sommes pas forcément très prêts puisque notre aventure a commencé il n’y a que quelques semaines. Mais on ne l’est jamais vraiment ! Nous sommes encore en phase d’organisation avec peu de temps passé sur l’eau. Nous ne sommes pas encore très fins dans la manière dont on navigue. Mais je m’attends à tout, et surtout à beaucoup apprendre ce week-end ».

« C’est essentiel de pouvoir se mesurer face aux meilleures équipes. Nous allons progresser c’est certain. La pression est là mais elle n’est pas trop forte au sein de l’équipe. Plus nous mettrons de bateaux derrière, plus ce week-end sera un succès » continue-t-il.

Puis, concernant le recrutement de l’équipe, le patron du team tricolore ajoute : « Puisque nous ne pouvons pas prétendre à affronter les grosses écuries en terme de budget, nous tentons actuellement de recruter de jeunes et talentueux membres pour notre équipe afin d’être hautement compétitif dans cette édition ». « Il y a un mois, nous ne pensions pas être là à représenter la France. Nous avons deux ans pour être au top ».

L’équipage français sera formé de Franck Cammas (skipper/barreur), Thierry Fouchier (régleur d’aile), Arnaud Psarofaguis (tacticien), Devan Le Bihan (numéro un) et Arnaud Jarlégan (régleur de voile d’avant).

[pp_gallery gallery_id= »8831″ width= »200″ height= »200″]

Photos : © ACEA 2015 / Photo Gilles Martin-Raget

Au programme demain vendredi : deux régates officielles d’entraînements

Samedi après-midi : deux régates en flotte à 14h40 et 15h25 heure française*

Dimanche après-midi : deux régates en flotte à 14h40 et 15h25 heure française*
(*Attribution de points bonus comptant pour la suite de l’événement)

 

A suivre en France sur Canal + Sport

SUIVEZ-NOUS SUR ET PARLEZ-EN AUTOUR DE VOUS
TWITTER https://twitter.com/cuplegend  
FACEBOOK  : https://www.facebook.com/Cuplegend
APPLICATION iPAD CUPLEGEND : https://itunes.apple.com/fr/app/cuplegend-magazine/id440973753?mt=8
FORUM CUPINEUROPE : http://www.cuplegend.com/forum/viewtopic.php?f=85&t=848&p=68818#p68818

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here