SAILGP, un circuit en AC50 avec Billy Besson et à Marseille

1
05/06/2017 - Bermuda (BDA) - 35th America's Cup Bermuda 2017 - Louis Vuitton America's Cup Playoffs semi-finals, Day 2

Larry Ellison et Russel Coutts devraient annoncer le lancement officiel d’un nouveau circuit international, SAILGP, avec les AC50, les catamarans à foils de la dernière édition de la Coupe de l’America. 6 nations devraient y participer dont la France et c’est Billy Besson qui en serait le skipper alors que le circuit pourrait se dérouler dans 5 villes dont Marseille.

Le programme devrait être révélé ce mercredi à Londres. Le circuit commencerait mi-février l’année prochaine à Sydney, puis San Francisco, New York, au sud de l’Angleterre et en France à Marseille. 6 nations seraient représentées : Les Etats-Unis, l’Australie, le Japon, l’Angleterre, la Chine et la France. On retrouverait à la barre des différents bateaux, Tom Slingsby, Nathan Outteridge, Chris Draper, Phil Robertson et Billy Besson. Le quadruple champion du monde aurait été contacté par Russel Coutts pour prendre en main le bateau français et serait accompagné de l’équipe navigante de Groupama qui était présente aux Bermudes. Bruno Dubois pourrait accompagner l’équipe chinoise et Sir Keith Mills l’équipe anglaise.
Sur les 6 AC50 qui ont été construits pour la 35e America’s Cup, 4 sont immédiatement disponibles et 2 seraient en construction chez Core Builder Composites, le chantier néo-zélandais propriété d’Oracle. Les AC50 seront désormais appelés F50, F comme foiler, et seront rendus monotypes avec le même système d’asservissement de foils et d’aile mais surtout l’énergie suffisante pour gérer le vol. Le nombre d’équipiers à bord serait réduit à 5 au lieu de 6 avec une colonne de winch en moins. Du poids en moins et des safrans avec une plus large incidence pourraient permettre de gagner 5 nds de vitesse en plus.

Avec ce circuit à dimension internationale et des confrontations entre nations, Russel Coutts vient clairement se positionner face à l’America’s Cup en montant un circuit concurrent. Il pourrait également compter sur le renfort de Louis Vuitton comme partenaire en apportant une dimension haut de gamme alors que la marque de luxe a été évincée de la Coupe par Prada.

Si ce circuit SAILGP est assurément une bonne chose pour faire renaviguer les AC50 comme cela a été le cas avec les 12MJ, la confrontation s’annonce assez brutale avec la Coupe et des Neo-Zélandais et Italiens qui ne vont certainement pas appréciés.
Reste que c’est bien l’Aiguière d’argent qui fixe le tempo du calendrier mondial des courses. Le programme s’annonce dense l’année prochaine mais le spectacle sera assurément au rendez-vous.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here