Entretien avec Alex Udin sur le nouveau Flying Phantom

Moins de 25 000 €, c’est le prix annoncé pour la version Essentiel de Phantom International. Un bateau pour monsieur tout le monde qui souhaite découvrir le plaisir du vol en toute sécurité.

Alex, pourquoi avoir décidé de lancer un nouveau Flying Phantom de 18 pieds ?
C’est la taille la plus polyvalente, une taille humaine qui permet de ravir les amateurs comme les plus compétiteurs. On ne voulait pas aller sur un 15. Nacra a fait ce choix parce qu’ils veulent couvrir l’ensemble de la filière pre-olympique. Nous, nous souhaitions un bateau pour le particulier et les amateurs

Quel public est visé par ce nouveau bateau ?
L’objectif est de proposer un bateau qui vole pour le plus grand nombre. Ce n’est pas le même programme que le Flying Phantom qui est un bateau de course tout en carbone ultra performant. Là le Flying Phantom Essentiel a vocation à démocratiser le vol pour tout le monde avec un range d’équipage qui va de 120 à 200 kgs.

Qui a dessiné le bateau ?
Le dessin a été fait par Phantom International et nous avons travaillé avec le cabinet espagnol D3 pour les appendices. C’est un cabinet qui a travaillé beaucoup avec les Class A. Le bateau sera fabriqué en Europe et non plus en Thaïlande.

C’est un bateau qui est moins large, légèrement plus lourd, moins toilé…
Il n’est pas aussi performant que le Flying Phantom classique. Il est moins large pour pouvoir être transporté par la route. Légalement, il faut qu’il ne dépasse pas les 2.60m. Les foils peuvent être retirés facilement comme une dérive de class A avec des cales hautes et basses. Avec les emmagasineurs à l’avant, c’est moins performant que sur un Flying classique mais cela simplifie toutes les manœuvres. On a voulu faire un bateau facile et safe.

On vole avec les deux foils baissés…
Oui, ce qui permet d’apporter de la stabilité et de la sécurité. On avait expérimenté ces foils en 2012 et ça marche bien. Les foils en L arrondis que l’on retrouve sur la Coupe et sur le Flying Phantom sont plus performants mais ne permettaient pas de beacher facilement le bateau. Le tirant d’eau sera à peu près le même que les foils du Flying Phantom.

En terme de prix…
Le Flying Phantom Essentiel sera proposé en deux versions : une version basique avec coque blanche, la grand voile et le foc à 21900 € HT et une version premium avec emmagasineur, code O et ailes à 24 900 € HT. Le premier modèle sera présenté au Nautic de Paris. Le Flying Phantom continuera d’être produit pour les amateurs de performance. D’autres annonces seront également faites sur le circuit des Flying Phantom Series.

[pp_gallery gallery_id= »10079″ width= »180″ height= »120″]

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here