30.5 C
Barcelone
jeudi 18 juillet 2024

Prada Cup. Terry Hutchinson :  » Nous allons revenir »

A lire aussi

Ludovic Sorlot
Ludovic Sorlothttps://www.cuplegend.com
Rédacteur en chef du magazine CupLegend

Le skipper d’American Magic Terry Hutchinson a tenu une conférence de presse  24 heures après l’incident, affichant une attitude sereine et des paroles positives pour la suite. Il a confirmé qu’après un examen complet de la coque et de ses systèmes internes, ils sont convaincus qu’ils seront bientôt de retour.

L’équipe devrait utiliser des pièces de Defiant, le premier AC75. Cela pourrait inclure une section de coque coupée dans Defiant et transplantée dans la zone endommagée de Patriot. Hutchinson n’a pas révélé la taille de la découpe à faire, cependant à partir des photos initiales, ainsi que du trou dans la coque, des éclats de carbone pouvaient être vus suspendus à d’autres zones de la coque, indiquant que les dommages à la coque étaient importants. plus grand que celui indiqué sur les photos.

Patriot se rendra directement aux demi-finales de la Prada Cup. Le format de la Prada up devrait donc s’adapter avec les round robin qui étaient prévus et où American Magic ne pourra pas se présenter. On pourrit imaginer des demi-finales plus longues.

«D’abord et avant tout, nous devons reconnaître l’effort héroïque de tous les membres de la communauté d’Auckland qui sont venus sauver Patriot du désespoir. En particulier les autorités locales, la police, les pompiers, les garde-côtes et enfin les concurrents Emirates Team New Zealand, INEOS TEAM UK et Luna Rossa qui ont été spectaculaires. Dit Hutchinson.

«Si vous pensez à notre famille, à notre communauté de voile, c’était génial de voir la démonstration de soutien. Nous vivrons pour nous battre un autre jour. Je pense que nous serions dans un scénario très différent aujourd’hui si le bateau avait couler ».

Ce fut une longue nuit pour les navigateurs et les équipes à terre d’American Magic; une nuit consacrée entièrement à l’évaluation de l’étendue des dommages causés au bateau et à la planification du programme de reconstruction pour l’avenir immédiat.

«La beauté de notre équipe est qu’il y a un haut niveau de détermination, et je pense que nous allons voir au cours des huit à dix prochains jours le bateau se reconstruire et se remettre en course. Je voudrais retourner naviguer avant les demi-finales. J’ai vraiment dû composer avec ces trois dernières années, ce serait une erreur de ne pas tout donner pour remettre le bateau sur le circuit et en bon état de fonctionnement.

Le skipper d’American Magic a déclaré que si l’hydraulique n’avait que des dommages mineurs, les préoccupations majeures concernaient l’électronique du bateau. Heureusement, le syndicat a apporté toutes les pièces de rechange des États-Unis à Auckland. Maintenant, une fenêtre de deux semaines de travail acharné commence pour American Magic.

«Nous avons un calendrier réaliste et un grand soutien de la communauté maritime et de construction navale d’Auckland pour nous aider. Nous avons un grand soutien de toutes les équipes, tout le monde a offert ses services pour remettre Patriot sur l’eau. Mais en fin de compte, vous ne pouvez pas trouver un meilleur esprit sportif et une meilleure générosité que les équipes que nous avons autour de nous, et c’est la sincérité du monde, ils ont étendu leurs installations pour que nous reconstruisions Patriot et à cet égard, nous sommes en situation très forte. Nous allons préparer le bateau et je pense que la partie la plus simple est probablement de le reconstruire; la partie la plus difficile est de mettre à niveau l’électronique à l’intérieur. C’est le 45e jour et Patriot a été incroyablement fiable, mais oui, il y a beaucoup de travail à faire et si vous avez des inquiétudes ou des inquiétudes, il s’agit des systèmes à l’intérieur du bateau ».

La décision concernant le calendrier des courses pour le Round Robin final est actuellement en discussion, les futures mises à jour seront publiées lorsqu’elles seront disponibles. Terry Hutchinson sur le chavirage: «Si vous regardez le bateau, il accélérait, il a en quelque sorte lancé la trajectoire pour tourner, et nous allions à 47 nœuds ou quelque chose comme ça. Il y a une structure transversale à l’intérieur du bateau et une structure longitudinale. Lorsque le bateau claque, il n’y a pas de problème s’il claque à plat sur sa quille, mais lorsque vous atterrissez sur le côté, sur le panneau plat, physiquement la structure à l’intérieur de l’arche est faible, un squelette traverse le panneau. Nous avons la chance d’avoir sorti les deux batteries du bateau, nous avons la chance que tout le fluide hydraulique à l’intérieur ait été conservé dans la cour ».

- Publicité -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Derniers articles