30.5 C
Barcelone
jeudi 18 juillet 2024

Prada Cup. Réactions de Terry Hutchinson : « Patriot a survécu après un effort herculéen ! »

A lire aussi

Ludovic Sorlot
Ludovic Sorlothttps://www.cuplegend.com
Rédacteur en chef du magazine CupLegend

Après avoir chaviré dans une bourrasque, s’être écrasé, chavirer, avoir subi des dommages importants et avoir failli couler, l’AC75 d’American Magic, PATRIOT, est revenu à terre à 22 h 45 NZDT après un effort herculéen pour sauver le bateau.

«D’abord et avant tout, nous sommes extrêmement soulagés que tout le monde soit en sécurité», a déclaré Terry Hutchinson, skipper et directeur exécutif d’American Magic, le Challenger américain de l’America’s Cup. «L’équipe a fait un travail incroyable pour ramener PATRIOT au port.»

Le retour à la base de l’AC75 a pu se faire non seulement grâce à la persévérance de l’équipe, qui n’a jamais abandonné le combat pendant de nombreuses heures, mais à celle de la communauté d’Auckland et de l’America’s Cup. Les trois autres équipes de la Coupe, l’équipe de gestion de l’événement AC36 et plusieurs branches des services de secours d’Auckland sont venus en aide à American Magic dans un moment de besoin urgent.

«La réponse de la communauté locale ici a été incroyable, et on ne remerciera jamais assez la police, les pompiers et les autorités locales pour leur réponse rapide», a déclaré Hutchinson peu de temps après avoir débarqué, dans l’obscurité, aux côtés de ses coéquipiers épuisés mais soulagés.

«La réponse des autres équipes a également été incroyable. C’était certainement réconfortant de voir tout le soutien, et évidemment nous en avions besoin parce que c’était une situation de crise. Un grand merci à Emirates Team New Zealand, à INEOS Team UK et à Luna Rossa Prada Pirelli pour sa participation et son aide. »

Lors de la dernière étape d’une course qu’elle menait, une importante bouffée de vent a envoyé l’AC75 américain dans les airs, suivi d’une rentrée difficile dans l’eau. Le choc de l’atterrissage a creusé un trou dans le côté bâbord du yacht, ce qui n’était pas immédiatement apparent pour les marins à bord. PATRIOT a chaviré latéralement dans l’eau, bâbord vers le bas, ce qui a temporairement caché l’étendue des dégâts.
Après avoir suivi la procédure de chavirage et déterminé que tout était sain et sauf, American Magic a redressé le yacht pour découvrir qu’il était bas dans l’eau. Il était évident que c’était un scénario très différent de celui du chavirage précédent de l’AC75 de l’équipe, qui s’est produit avec le premier AC75 de l’équipe maintenant à la retraite, DEFIANT.

«Nous savions tout de suite que quelque chose n’allait pas», a déclaré Hutchinson. «Lorsque nous avons renversé DEFIANT, le bateau était assez flottant et était assis assez haut de son côté. Lorsque nous avons redressé DEFIANT, et comme nous l’avons vu avec Team New Zealand il y a quelques jours quand ils ont redressé leur bateau, la récupération a été instantanée. Dès que vous avez la brise sous le bateau, sous la grand-voile, le bateau remonte. Mais là sur PATRIOT, en sortant de mon cockpit, nous étions plus bas dans l’eau. Le «pop-up» ne se produisait pas. C’était donc en quelque sorte la première indication. [Le capitaine du bateau] Tyson [Lamond] est passé par les communications en disant: « Je pense qu’il y a un trou dans le bateau. » Nous avons passé les deux heures suivantes à sécuriser la plate-forme. »

Pour la suite Hutchinson a déclaré que le processus d’analyse des dommages, de planification des réparations et d’exécution des réparations commencerait ce soir et se poursuivrait sans interruption dans le but de remettre PATRIOT en action.

«Nous devons voir quels sont les dégâts à l’intérieur du bateau, à part le trou. Heureusement, nous sommes ici à notre base maintenant, ils sortent la plate-forme, et nous évaluerons les dégâts et irons de l’avant. »

Hutchinson a déclaré que ce type d’incident serait certainement un défi majeur à relever, surtout avec seulement 12 jours restants avant les demi-finales de la Coupe Prada. Il a également déclaré que la résilience de son équipe ne faisait aucun doute.

«À maintes reprises, American Magic a toujours réagi aux situations défavorables auxquelles nous avons été confrontés, que ce soit le COVID-19 ou d’autres choses que nous avons rencontrées au cours des trois dernières années», a déclaré Hutchinson. «Celui-ci est probablement un défi un peu plus grand, mais comme toujours, la façon dont vous vous relevez est plus importante que la façon dont vous êtes renversé. J’ai confiance en nous. J’ai confiance en nos employés. »

Récapitulation de la course: Round Robin 2, Race 3

Une course dont on se souviendra longtemps pour les événements dramatiques qui l’ont suivie. L’équipe avait mal commencé son match face à Prada en étant très en retard au départ et dans une position vulnérable. Luna Rossa Prada Pirelli a tenté de profiter de l’erreur et de forcer une faute, mais sans réussir à prendre l’avantage. Les deux bateaux sont partis en même temps avec American Magic en position au vent.

Luna Rossa a remporté le premier croisement, mais la course a rapidement tourné en faveur d’American Magic. Les deux bateaux ont effectué le premier bord dans 15 à 20 nœuds de vent, et la journée a été une vitrine de l’immense performance au près des  AC75. Les deux Challengers ont remonté le parcours à près de 40 nœuds de vitesse. Le barreur Dean Barker et le skipper / tacticien Terry Hutchinson ont profité d’un virage à gauche favorable dans la brise, et de ce qui semblait être un léger avantage de vitesse, pour mettre American Magic en position de mener Luna Rossa dans la première marque. Après une nouvelle demande de pénalité infructueuse de Luna Rossa, Dean Barker a conduit PATRIOT à travers la porte au vent avec 6 secondes d’avance sur les Italiens.

Une course solide a vu l’avance doubler à 13 secondes. Les deux bateaux contournèrent la porte de gauche dans une brise très fraîche. À mi-chemin du deuxième temps, Luna Rossa a encouru une pénalité pour violation des limites et  perdu du temps. L’avance a doublé à près de 30 secondes à la marque supérieure et avec un grand décalage vers la gauche, American Magic a pu poser la porte sous le vent sur l’empannage tribord après juste un court tronçon sur l’empannage bâbord autour de la marque supérieure.

«Cette bourrasque se déplaçait sur le côté gauche de la piste de course, et nous sommes donc arrivés autour de la marque du bas, nous nous sommes relevés et avons navigué 20 secondes jusqu’à la limite et avons viré de bord», a déclaré Hutchinson. «Nous avons viré avec 9 nœuds de vent, après avoir eu beaucoup plus que cela pendant la majeure partie de la course. La brise s’évaporait un peu partout. Et donc, vous savez, comme nous l’avons appris au cours des deux derniers jours, vous devez être sous pression, sinon la brise peut s’évaporer sur vous. »

La dernière étape au près était également unilatérale et American Magic a profité du biais pour augmenter son avantage à l’approche de la marque finale. C’est à ce moment que le désastre a frappé les Américains sous la forme d’un nouveau virage à gauche et d’une augmentation significative de la vitesse du vent due à une rafale imminente. PATRIOT s’est dirigé vers la marque de la porte gauche, s’est arrondi, puis s’est cabré, s’est écrasé et a chaviré vers bâbord.

«Dean a pris la bonne décision de virer de bord autour de la porte gauche, de nous maintenir sous pression et d’essayer simplement de nous conduire jusqu’à l’arrivée. Nous avons été frappés par une rafale assez importante. « 

Comme les AC75 ne se redressent pas, la course contre Luna Rossa était terminée. Une deuxième course a commencé presque immédiatement pour empêcher un PATRIOT endommagé de couler. La malheureuse série d’événements a arraché à l’équipe américaine une première victoire sur l Prada Cup. Luna Rossa a obtenu son deuxième point de la régate.

«De toute évidence, ce n’est pas exactement le jour que nous voulions», a déclaré Hutchinson. «Nous avons fait une bonne course et le bateau allait très bien.»

- Publicité -

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Derniers articles