Groupama team France après la blessure de Franck Cammas

Plus de peur que de mal pour Franck Cammas avec une fracture tibia-péroné alors qu’on parlait hier de pied sectionné. Avoir 3/4 mois de ré-éducation pour celui qui navigue sur l’eau 360 jours dans l’année, et qui force l’admiration des plus grands marins, c’est une vraie punition. Que s’est-il vraiment passé à bord du GC32 pour qu’un marin aussi expérimenté que Franck bascule à l’eau et que son pied heurte l’un des safrans.

Tout s’est passé en phase d’entraînement. L’équipe testait de nouveaux navigants avec deux GC32. Des équipiers aguerris sur ce type de support mais sur lequel l’enchaînement des manœuvres nécessite une parfaite coordination. On le sait ces nouveaux bateaux avec foils sont aussi puissants qu’ils sont dangereux. L’accélération est immédiate comme l’arrêt extrêmement brutal. On a pu voir par exemple sur les derniers America’s Cup World Series les meilleurs marins essuyer des gamelles terribles à l’image de Jimmy Spithill, pas le moins manchot du circuit, se faire complètement éjecter de son poste de barreur pour atterrir à l’avant de son AC45. Ces bateaux ne pardonnent pas. Ces bateaux ne pardonnent pas.  Une question de sécurité qui se posera sur le circuit des GC32 et sur les Extrem Series qui ont adopté ce support récemment.

La suite pour Groupama Team France
Cet accident intervient au moment où l’équipe entamait sa deuxième semaine de préparation à Quiberon avec deux GC32. Un stage intensif pour parfaire les manœuvres et faire rentrer de nouveaux équipiers. Voir article de Cuplegend. L’équipe devait être présente vendredi et samedi prochain au Salon Nautic de Paris puis Franck devait s’envoler pour les États-Unis lundi pour tenter de se qualifier pour les JO de Rio en Nacra. Au Nautic, il était question d’annoncer éventuellement une étape française pour l’America’s Cup. Une annonce qui pourrait être différée.

Sportivement, il va manquer à l’équipe son barreur 3 à 4 mois alors qu’elle avait prévu des entraînements intenses sur différents supports. Le prochain ACWS est prévu normalement en mai à New York même si celui-ci n’a pas encore été officiellement annoncé. L’AC45Turbo que le design team est en train de concevoir sera mis à l’eau en avril-mai. Adam Minoprio, le petit prodige neo-zélandais qui donnait la réplique à bord de l’autre GC32 pourrait peut-être remplacé Franck. Bruno Dubois, le Team manager de l’Equipe va devoir revoir le programme sportif avec Franck dans les jours qui viennent.

C’est assurément un coup dur pour l’équipe mais qui reste toujours déterminée à conquérir l’aiguière d’argent. Espérons maintenant que la couverture médiatique nationale qui a été extrêmement importante autour de la blessure de Franck pourra se poursuivre sur des points plus positifs pour l’équipe sur la Coupe de l’America et notamment pour clore son budget avec 5 millions supplémentaires.

A noter le soutien apporté à Franck par de nombreux passionnés de la Coupe sur les réseaux sociaux ainsi que des équipes engagées sur la Coupe qui n’ont pas manqué d’adresser leurs voeux de bon rétablissement à Franck comme nous aussi.

La semaine dernière l’équipe recevait la journaliste Isabelle Ithurburu pour Canal+ . On voit ici l’équipe s’entraîner avec ses deux GC32.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here