Tous derrière Team France Jeune sur la Red Bull Youth America’s Cup

@ cuplegend

Le Red Bull Youth America’s Cup approche à grand pas pour les 12 équipes jeunes engagées. Elle a commencer ce 12 juin pour une finale le 20 juin. Après 2 ans de préparation pour certains, moins pour d’autres, la compétition s’annonce serrée.

Les 6 équipes engagées dans la Coupe avait une équipe qualifiée d’office. C’est le cas de Groupama Team France avec Team France Jeune. Red Bull en a sélectionnée 6 autres dont les Espagnols, les Suisses, les Allemands, les Danois, les Autrichiens et une équipe des Bermudes. Roman Hagara et Hans-Peter Steinacher en charge de l’organisation de l’évènement et des sélections en auraient souhaité plus au départ. Nous avons rencontré Roman aux Bermudes : « On progresse par rapport à la première édition de la Red Bull Youth America’s Cup et on est très content du plateau actuel. L’engouement est formidable chez les jeunes et on le voit également avec l’organisation de la Red Bull foiling Generation. Dans certains pays, il n’est pas encore facile de trouver une équipe de jeunes de 18 à 24 ans qui maîtrisent les bateaux à foils et qui puisse être capable de rassembler un budget pour y participer. Mais on ne doute pas d’avoir encore plus d’équipes dans les prochaines éditions. »

Le format des courses
Les courses se joueront en flotte sur les AC45F utilisés lors des ACWS. Pour assurer l’équité sportive entre les équipes, les temps d’entraînements sur les bateaux ont été identiques pour tous. Les courses seront organisées dans un premier temps en 2 poules de 6, puis les 8 meilleurs accèderont à la finale. Il y a 6 équipiers à bord et un remplaçant.

Les chances de Team France Jeune
Team France commencera la compétition les 15 et 16 juin dans la poule A. Ils affronteront Artemis Youth Racing (Sweden), Kaijin Team Japan (Japan), Youth Vikings Denmark (Denmark), Team Tilt (Switzerland), SVB Team Germany (Germany). Nous les avons suivis aux Bermudes lors de leur dernière journée d’entraînement après 6 jours ininterrompus du 28 mai au 3 juin. Coachés par Yves Clouet de l’ENVSN et Louis Viat de Groupama Team France depuis presque 3 ans, Team France Jeune a du talent à revendre, l’état d’esprit et la cohésion d’équipe pour briller dans la compétition.
A bord du chase boat aux côtés d’Yves Clouet et Louis Viat règne une ambiance studieuse et concentrée pour tirer parti au maximum de ces derniers moments d’entraînements en AC45F sur le Great Sound. Chacun des 6 navigants, Robin-Follin,  Valentin Sipan, Solune Robert, Bruno Mourniac, Robin Follin, Timothé Lapauw, Antoine Rucard est à sa place et sait ce qu’il doit faire dans un ballet bien réglé jusqu’à ne pas oublier de mettre la caméra en marche pour pouvoir débriefer le soir. A bord du chase boat les deux remplaçants Jean-Baptiste Ducamin et Sandro Lacan participent également et veillent sur leurs copains. L’équipe a enchainé les courses en flotte toute la semaine chaque matin pendant 3 heures, l’après-midi étant réservé aux Playoffs. A quelques mètres, les AC50 de BAR ou d’Artémis viennent utiliser les bouées pour parfaire leurs manœuvres. Avant le départ de la première course, Yves Clouet prend la mesure du vent et sa direction et délivre avec Louis Viat leurs derniers conseils volontairement réduits pour que les navigants soient les plus autonomes possibles.  « S’ils doivent faire des erreurs, qu’ils les fassent maintenant, ce sera la meilleure façon pour eux de retenir la leçon s’ils se trompent. » Le départ est donné pour les 8 bateaux. Robin Follin prend un bon départ à la 4è position. 3 équipes se détachent de cette poule après une semaine d’entraînement : les Suédois de l’équipe Artémis, les Espagnols qui ont échangé leur semaine avec les Suisses de Team Tilt et les Français. Les autres équipes sont un peu à la peine manquant d’entraînement comme ont pu l’avoir les Français. Yves Clouet et Louis Viat semblent confiants. En revanche en finale, le jeu sera ouvert. Team France Jeune a affronté les Suisses de Team Tilt en GC32 sur le Lac de Garde il y a 3 semaines et les Suisses se sont largement imposés quand les Français se sont fait des frayeurs. Il y également d’autres équipes dont on ne sait rien comme les Américains ou les Kiwis qui seront sans doute redoutables.
Team France Jeune mériterait un podium. En dehors du talent des navigants, cela récompenserait la dynamique qui s’est créé autour du projet rassemblant FFV, ENVSN et Groupama Team France créant une filière française d’excellence autour des bateaux à foils.

Robin FOLLIN, skipper de Team France Jeune :
« Nous sommes satisfaits de cette semaine d’entrainement. Nous étions habitués à naviguer seuls durant les derniers mois et nous sommes ravis de régater au contact d’autres équipages de notre génération. Cela rend le travail beaucoup plus intéressant. Nous prenons la mesure de la complexité de l’AC45F au fil des heures passées sur l’eau et sommes conscients que le niveau va monter crescendo, jusqu’aux phases de qualifications et la Finale. Tout cela laisse présager une très belle bataille sur l’eau ; nous avons hâte d’en découdre ! »

Valentin SIPAN, tacticien de Team France Jeune :
« Nous sommes dans une baie fermée, ce qui rend le vent plus instable et irrégulier. Cela demande plus d’attention et de concentration, que ce soit d’un point de vue technique pour adapter les réglages en fonction des variations du vent, ou d’un point de vue stratégique, pour suivre au mieux ces variations. Comme nous nous y attendions, le niveau de la flotte est très élevé et plusieurs nations peuvent prétendre à la victoire! Concernant la météo, il est difficile de prévoir aujourd’hui ce que nous aurons pour les qualifiers et les finales mais nous pouvons espérer que les statistiques disent vrai et avoir du vent médium et du soleil. Une dépression va passer dans les prochains jours ; cela risque de se dégrader sérieusement avant de revenir à la normale la semaine prochaine. »

Louis VIAT, directeur sportif de la Filière d’Excellence Team France :
« Comme nous le pensions, le niveau des autres équipes est très bon. Mais Team France Jeune n’a pas à rougir. L’équipe s’est bien défendue lors des régates d’entrainement et a pris ses marques au fil des jours. Lors des entrainements, les courses étaient déjà âprement disputées… Cela promet une belle compétition ! Les parcours des phases de qualifications seront assez courts et il n’y aura que trois manches par jour ; il faudra donc que l’équipe soit dans les starting block pour ne pas passer à côté de l’épreuve. »

Pour suivre la Youth America’s Cup

Phases de qualifications

– Poule B : 12 et 13 Juin (14 Juin =  spare day)
17:00 – 19:00 (22:00 – 00:00 en France)

– Poule A : 15 et 16 Juin (19 Juin = spare day)
14:00 – 16:00 (19:00 – 21:00 en France)

Finales :  20 et 21 Juin
14:00 – 15:30 (19:00 – 20:30 en France)

Les deux jours de Finales seront retransmis en DIRECT sur Red Bull TV et Canal +. Suivez les résultats de l’équipe sur les réseaux sociaux et son site Internet :
– Facebook (Team France Jeune)
– Twitter (FilièreTeamFRA)
– Instagram (teamfrancejeune)
– Site Internet : http://filiere-team-france.fr/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here