Luna Rossa a mis à l’eau son deuxième AC75

Le deuxième AC75 de Luna Rossa a été mis à l’eau ce lundi 19 octobre à Auckland baptisé par Tatiana Sirena, épouse du directeur de l’équipe et skipper Max Sirena. Arrivé par cargo le 6 octobre, les foils, les systèmes de bord et l’instrumentation ont été installés et mis en place en un temps record pour être prêt à naviguer juste après les premiers tests de charge, qui ont commencé une heure après le lancement.

Le bateau apparait comme l’évolution naturelle du projet précédent, développé sur la base des données collectées pendant la période de navigation intense dans le golfe de Cagliari, et élaboré par l’équipe de conception, avec l’étroite collaboration de l’équipe de voile dont les commentaires ont été essentielle au processus.
Les différences que l’on peut observer par rapport au premier AC75 sont la coque qui dispose d’une extension plus fine et va jusqu’au safran à l’inverse de Britannia. Les foils se rapprochent de ceux des Américains et des Anglais.

Comme sur «Boat 1», la nouvelle coque comportera également des détails technologiques conçus en partenariat avec Pirelli. Parmi ceux-ci, grâce à la capacité de cette entreprise à créer des matériaux innovants pour la technologie des pneus, se trouve un composant, utilisé pour toutes les pièces qui touchent l’eau, qui ajoute des performances à la plage de vitesse la plus élevée.

Patrizio Bertelli, Président du Team Luna Rossa Prada Pirelli, a déclaré: « Tout d’abord, je tiens à remercier le chantier Persico et tout son personnel qui ont réussi, malgré les difficultés du moment, à respecter les délais de livraison et nous ont permis d’utiliser ce second bateau qui, à bien des égards, représente une évolution du premier. Je veux aussi remercier toute l’équipe: ils ont travaillé jour et nuit, sans distinction de rôle, pour être dans les délais et prêts à lancer aujourd’hui. quelques jours, nous verrons déjà « Boat 2 » naviguer et nous aurons nos premières impressions qui, j’en suis sûr, seront à la hauteur des attentes. Et, peu de temps après, la course commence. Mes meilleurs vœux à tous ceux qui travaillent sur ce projet sensationnel.  »

Marco Tronchetti Provera , vice-président exécutif et PDG de Pirelli a déclaré: « Mes compliments vont à toute l’équipe et au chantier naval pour ce nouveau bateau qui englobe l’expérience de ces premiers mois de formation et de navigation. Je suis fier de pouvoir dire que la technologie de Pirelli est à bord, fruit d’une innovation continue, qui nous permet de concourir dans des disciplines au plus haut niveau comme la Formule 1.  »

Max Sirena , skipper et directeur de l’équipe de Luna Rossa Prada Pirelli a ajouté: «Aujourd’hui est un jour important dans notre défi pour la 36 eAmerica’s Cup présenté par PRADA. Le lancement de la deuxième Luna Rossa est l’aboutissement de plus de 3 ans de travail de l’équipe et de tous nos partenaires. C’est le début de la phase la plus importante de la campagne; l’équipe a travaillé dur pour se préparer à ce moment et c’est formidable de voir la motivation sur les visages des gens au cours de ces semaines de travail ici à Auckland. Chacun sait à quel point ce moment est important: nous entrons maintenant dans le vif du sujet. Je veux profiter de cette occasion pour remercier toute l’équipe pour le travail accompli; dorénavant nous n’aurons plus le contrôle de notre temps, le compte à rebours pour la première course a commencé. Je remercie Patrizio Bertelli, de nous avoir permis de venir ici, avec Marco Tronchetti Provera et tous nos sponsors et partenaires. Le programme est de commencer à naviguer quelques jours après le lancement pour préparer les premières régates, le PRADA ACWS Auckland et la PRADA Christmas Race. « 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here