L’envol des Flying Phantom

0

La première confrontation en Flying Phantom a eu lieu à l’Eurocat de Carnac en mai dernier. Depuis les Flying essaiment dans toute l’Europe, à Genève et en Grande Bretagne. On les retrouve comme support pour la Red Bull Foiling Generation qui a commencée au Japon en avril dernier et qui vient de s’achever à Weymouth en Grande Bretagne.

En 2013, le Flying Phantom One Design était présenté au public lors du salon Nautic de Paris. Le succès fut instantané, avec un accueil chaleureux et unanime de la part de la presse et la communauté nautique. Quelques semaines plus tard, les premières séances de navigation ont débuté et le carnet de commande à se remplir pour des clients provenant des quatre coins du monde. Pour faire face à cette forte demande, Phantom International a ajusté ses capacités de production et pris le temps de finaliser l’industrialisation afin de maintenir les objectifs de qualité, fiabilité et reproductibilité essentiels pour l’excellence du produit. Le Flying Phantom est fabriqué avec des matériaux de haute technicité comme le composite en sandwich carbone pré-imprégné – nid d’abeille en Nomex cuit en autoclave ; qui nécessite des procédés et outillages spécifiques. Les volumes actuels de production sont de quatre bateaux par semaine. Aujourd’hui, une centaine de Flying Phantom ont été commandés et trente ont déjà été expédiés.

En 2014, le Flying Phantom avec l’équipage Gurvan Bontemps – Benjamin Amiot a réalisé de belles performances à l’Eurocat ou sur le Lac Léman. Depuis, de nombreuses journées de navigation ont permis d’améliorer et optimiser continuellement les performances du bateau. Ces sessions ont été l’occasion de partager l’expérience avec des skippers renommés tels que François Gabart, Philippe Presti, Loïck Peyron, Nathan Outteridge, Franck Cammas, le Sailing Team Red Bull, mais aussi des jeunes et des marins amateurs. L’équipe Oracle avec son coach Philippe Presti ont commandé deux bateaux et s’entraînent avec aux Bermudes.

En 2015, la flotte de Flying Phantom s’est considérablement étoffée. Le premier Flying Phantom Series a eu lieu début mai à Carnac lors de l’Eurocat, suivi du Raid Emeraude.
Gurvan Bontemps, vainqueur des Flying Phantom Series 2015 avec Benjamin Amiot
« Je suis super content, nous terminons sous le soleil après 3 jours de météo difficile. Nous avions tous un peu d’appréhension au départ de l’épreuve car c’était la première régate mondiale de catamarans de sport volant. Nous avons découvert en conditions de course les différents modes du bateaux : skimming, vol et VMG ce qui a été très instructif. Le niveau était assez élevé avec Billy et Franck, qui sont les marins de classe mondiale naviguant sur catamaran olympique, renforçant le challenge et la compétition sur l’eau. Toutes les équipes ont eu l’occasion de renforcer leur connaissance du Flying Phantom, les manœuvres, la navigation en flottes et la gestion de la vitesse … c’était tout simplement fantastique de croiser d’autres Flying Phantom sur le parcours à distance rapprochée et ceci en 3 dimension sur les foils. Je suis heureux de voir le résultat du travail effectué au cours des 2 dernières années sur le Flying Phantom et j’ai hâte de participer aux prochaines courses avec encore plus de bateaux.  »

[youtube width= »560″ height= »315″ video_id= »ANjvCIyOBYc »]
Alex Udin
« C’est bon de voir notre premier événement des Flying Phantom Series. L’année dernière, nous étions venus avec un seul bateau. Quel succès maintenant d’avoir une flotte sur l’eau. Malheureusement, la météo n’a pas été facile et ce fut difficile pour les marins avec beaucoup de vent et de la pluie, mais le résultat est tout simplement incroyable avec six courses validées; Et quel spectacle de voir la confrontation entre l’expérience de Gurvan Bontemps, le talent de Billy Besson et l’esprit de compétition de Franck Cammas.
Avoir de grands noms du monde de la voile en course ce week-end était important, mais l’objectif est d’avoir aussi un mélange entre marins professionnels et amateurs: cela est très important pour nous. Un bon équilibre de ces deux catégories assurera le succès de la série.
L’Eurocat est le premier événement des Flying Phantom Series cette année. Ce fut aussi la première vraie compétition de catamarans de sport volants du monde !. Plusieurs événements vont suivre en Europe en commençant par Round Texel début Juin, puis à Genève en Suisse pour un autre événement monotype, puis retour en France pour le Raid Emeraude avec des raids longue distance à Saint-Lunaire. Elles seront suivies par quelques autres événements d’ici la fin de la saison. Ce sera juste génial de continuer à voir ces marins naviguer tous ensemble sur le même bateau avec l’esprit One Design (monotype) « .

La flotte participe à la Foiling Week et à la Travemünder Woche. On retrouve également le Flying Phantom comme support de la Red Bull Foiling Generation qui a débuté au Japon en avril dernier et qui s’est courue ce week end à Weymouth en Grande Bretagne. Roman Hagara et Hans-Peter Steinacher, double champion Olympique, en charge du Reb Bull Foiling Generation et de la Red Bull Youth AC apprécient ce support.

Roman Hagara et Hans-Peter Steinacher
Roman Hagara et Hans-Peter Steinacher

Red Bull Foiling Generation race calendar 2015
17. – 19. April Wakayama / Japan
26. – 28. June Weymouth / United Kingdom
10. – 12. July Malcesine/ Italy
07. – 09. August Malmö / Sweden
04. – 06. September Aarhus / Denmark
25. – 27. September St. Petersburg / Russia
19. – 21. October TBA / France

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here