Göteborg day Training: Les suédois chavirent

Belle journée à Göteborg aujourd’hui avant le début des 4 régates officielles qui se dérouleront samedi et dimanche. Dans un vent soutenu, Oracle s’est imposé devant BAR et Groupama.

Artémis victime d’un chavirage juste avant le début de la session a évité le pire et s’en sort avec des dommages superficiels sur son aile. Ils pourront courir demain. Les suédois sont rentrés au port tout comme les kiwis qui ont dû gérer une petite casse technique.
C’est donc deux courses qui ont été courues aujourd’hui dans un vent soutenu de 14 à 18 nœuds avec quatre bateaux seulement et sur un plan d’eau étroit et piégeux. A l’aise à toutes les allures, les américains ont laissé peu de chances aux autres même si les écarts sont restés relativement faibles. Groupama était bien dans le rythme en enchaînant de bons choix tactiques mais reste encore pénalisé par son manque de pratique et termine 3ème à chaque course. Ce qui n’est pas le cas de l’équipage de Ben Ainslie qui a montré encore tout son talent mais de mauvais choix tactiques. Une erreur dans la première course les relègue à dernière place pour se rattraper sur la deuxième. Team Japan avec Dean Barker et Chris Draper commencent à prendre leurs marques et on les sent plus agressifs.

[pp_gallery gallery_id= »8915″ width= »120″ height= »80″]

Sous la pression à domicile après un premier ACWS raté à Portsmouth, Artémis a chaviré. « C’est ce qui arrive sur ce type de bateau.  » raconte Nathan Outteridge. Nous y sommes allé un peu fort et c’est ce qui arrive quand on pousse trop loin. Tout l’équipage est sauf et nous avons eu que des dégâts minimes sur l’aile qui ont été réparé. Nous sommes déterminé à montrer de belles performances chez nous.

Oracle et BAR qui ont gagné chacun une course vendredi se sentent prêt. « Nous avons vu que la moindre erreur se paie chère » déclare Ben Ainslie. « Chaque équipe engrange de l’expérience et le niveau se resserre. » « C’est toujours bien de régatter contre d’autres équipes. Cela élève le niveau.. On aime la compétition et c’est pour cela qu’on est là ce week end. » Déclare Spithill.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here