Interview video – Dean Barker : The next challenge

0

Dean Barker talk to Cuplegend about the last America’s Cup, its relation to Grant Dalton and the next challenge with Team New Zealand. Dean explain its vision about the next America’s Cup, the protocol and the venue.

[youtube width="600" height="350" video_id="TRHbIUEM7pY"]

A l’occasion du Championnat d’Europe de Class A organisé par le Cercle de la voile de Bordeaux sur le Lac de Carcans-Maubuisson, nous avons rencontré Dean Barker qui a accepté de répondre à nos questions.
Battu après un incroyable retour des américains lors de la dernière America’s Cup, nous lui avons demandé comment il se sentait après cette terrible défaite. 
« On  était extrêmement déçu mais le match était serré. Maintenant on doit se focaliser sur notre prochain défi en 2017. Ce n’était pas une défaite psychologique. Les américains ont fait des erreurs au début qu’ils ont su rapidement corriger. Ils se sont surtout améliorés au près où c’était difficile pour nous de venir faire la différence. C’était une dure défaite pour nous. On pensait vraiment qu’on allait gagner. On doit en tirer des leçons pour progresser encore et naviguer encore mieux.  »

Où en est le prochain défi ?
L’équipe sera présente mais on a encore des sponsors à convaincre pour monter un défi solide et avoir les moyens de gagner. On est confiant. On attend de connaître également le lieu de la prochaine édition.

Où en sont tes relations avec Grant Dalton après les mots échangés après le Match ?
Nos relations sont bonnes. Grant a fait un travail fantastique avec les sponsors pour nous permettre de monter un défi solide. Trouver de l’argent n’est pas un job facile.

Et tu préfères Grant à Brad (Butterworth) ? [Brad Butterworth a largement critiqué Grant Dalton après la défaite face à Oracle. Il s’est proposé pour reprendre son poste.]
Rires de Dean.  C’est un fausse discussion. Nous avons un nouveau board et il a reconduit Grant dans ses fonctions. L’équipe est maintenant restructurée avec des personnalités fortes qui vont nous aider à aller de l’avant.

Avez-vous conservé une partie de l’équipe de la dernière campagne ?
Nous avons gardé les personnes clés même si certains sont partis chez Oracle ou Prada, nous avons un solide noyau pour avancer rapidement au niveau du design team.

Russell Coutts a proposé récemment aux challengers d’avoir la possibilité de construire un second bateau ? Qu’en penses-tu ?
C’est difficile à dire. Si vous cassez votre bateau sur la moindre erreur comme cela a été le cas d’Oracle, effectivement c’est nécessaire de pouvoir avoir un deuxième bateau en réserve. Mais cela ne vous handicape pas pour pouvoir gagner.

Quelle est votre préférence pour la ville qui accueillera la Coupe ?
Pour nous, commercialement, c’est mieux si cela se passe aux Etats-Unis. Les Bermudes seraient un bon endroit pour régater mais n’auraient pas le même impact pour nos sponsors en terme de création de valeurs. Les US restent la meilleure option

On parle beaucoup de Chicago ?
On ne sait pas. San Francisco apparemment est out. On est très déçu parce que c’était vraiment exceptionnel pour régater. Il resterait San Diego, Chicago et les Bermudes apparemment.

Que pensez-vous des droits d’entrée à 3 millions$ ?
C’est difficile pour nous parce que nous devons lever de  l’argent auprès de partenaires mais sans connaître le lieu de la course et en même temps on doit payer des droits d’entrée si on veut participer à la prochaine Coupe. C’est une situation difficile. on aurait aimé avoir plus d’information sur la suite mais malheureusement c’est comme ça.

Qu’est ce que vous pensez du nouveau format de la Coupe avec les Qualifiers, playoffs et Match ?
Les dernières séries qualificatives des challengers n’ont pas été bonnes. Avec la casse du bateau Artémis, on s’est seulement battu contre Luna Rossa. On doit avoir des  Challengers series avec des régates serrées si on veut progresser et se préparer pour le Match. Cette fois-ci c’est différent, Oracle participera aux qualifications. Ils pourront se comparer par rapport aux autres challengers. Je pense que ces qualifications vont être extrêmement difficiles. Oracle aura deux bateaux ensuite pour s’entraîner mais ce n’est pas si évident avec ce type de bateaux de vraiment progresser rapidement.

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here