Breaking


Voile Olympique

Tout ce qui se passe autour de trois bouées

Re: Voile Olympique

Messagepar Dam » 28 Déc 2018 01:13

En voile il y a une variable importante et impossible à maîtriser à 100 % qui est la météo.
D’où l’intérêt d’avoir des courses longues (transat ou TDM), ou alors des courses courtes mais avec plusieurs manches (Figaro ou mêmes bananes) pour gommer la composante aléatoire de la météo. Avec une manche unique et courte, le risque de surprise est très élevé.
Ça semblerait incongru de jouer la Figaro sur une seule manche tant il peut se passer des choses dans les 3 manches suivantes. Et pourtant là c’est ce qu’ils proposent de faire.
Avatar de l’utilisateur
Dam
Armchair Tactician
 
Messages: 6173
Inscription: 03 Jan 2006 13:22
Localisation: Paris

Re: Voile Olympique

Messagepar gloups » 28 Déc 2018 13:01

Dam a écrit: En voile il y a une variable importante et impossible à maîtriser à 100 % qui est la météo.
D’où l’intérêt d’avoir des courses longues (transat ou TDM), ou alors des courses courtes mais avec plusieurs manches (Figaro ou mêmes bananes) pour gommer la composante aléatoire de la météo. Avec une manche unique et courte, le risque de surprise est très élevé.
Ça semblerait incongru de jouer la Figaro sur une seule manche tant il peut se passer des choses dans les 3 manches suivantes. Et pourtant là c’est ce qu’ils proposent de faire.

La ton argumentaire tient la route, en effet pu faire une manche avec du hauturier sur 3 jour, et un ou 2 côtier d'une journée, ou faire 2 hauturier..
mais pas si simple avec format JO.. En effet ...
:))
Avatar de l’utilisateur
gloups
Stratifieur/Ponceur
 
Messages: 5699
Inscription: 15 Déc 2005 18:17
Localisation: Ici et ailleurs

Re: Voile Olympique

Messagepar Tiketitan » 28 Déc 2018 20:00

Dam a écrit: En voile il y a une variable importante et impossible à maîtriser à 100 % qui est la météo.
D’où l’intérêt d’avoir des courses longues (transat ou TDM), ou alors des courses courtes mais avec plusieurs manches (Figaro ou mêmes bananes) pour gommer la composante aléatoire de la météo. Avec une manche unique et courte, le risque de surprise est très élevé.
Ça semblerait incongru de jouer la Figaro sur une seule manche tant il peut se passer des choses dans les 3 manches suivantes. Et pourtant là c’est ce qu’ils proposent de faire.

La voile c'est aussi faire avec les conditions météos que l'on a et qui sont les mêmes pour tout le monde.
Il y a quand même pas mal de course au large qui ne sont pas des transats et qui ont une certaine renommée, Giraglia,Sydney Hobart, Fastnet, qui sont aussi des formats courts et qui ne sont qu'en "une manche".
On pourrait aussi, dans l'esprit, revenir sur le principe de la métal race qui compte double et qui peut complètement redistribuer les cartes parfois sur un départ catastrophique ou une énorme bascule alors qu'un équipage avait plutôt dominé le reste de la compétition.
Avatar de l’utilisateur
Tiketitan
Barreur
 
Messages: 3995
Inscription: 16 Déc 2005 17:47

Re: Voile Olympique

Messagepar doublemexpress » 30 Déc 2018 17:16

Dans aucun sport d'extérieur tu maîtrises la.meteo. je comprends l'argument mais le trouve pas applicable.

Un lanceur de javelot vous parlera d'anecdote sur la météo où une victoire s'est jouée sur "Un coup de vent", un saut en longueur ou à la perche, .... car ils n'ont pas tous les mêmes conditions, parfois à quelque minute près !

Le tir à l'arc, le tir en général, cyclisme et pour l'hiver... le saut à ski !...

Hors JO , les qualifs en F1 qui se jouent sous la pluie intermitente.

Alors oui, les conditions météo ont une influence sur les sports dexterieurs d'autant plus quand les "candidats" passent successivement !

Donc la future épreuve hauturiere ne me pose, sur ce point, aucun problème (nouveau)
Michaël, l'ABB ......... Astronaute Belge Béotien .... ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
doublemexpress
Tacticien
 
Messages: 1752
Inscription: 18 Oct 2011 22:12
Localisation: Hainaut - Belgique

Re: Voile Olympique

Messagepar Dam » 03 Fév 2019 13:03

Tu ne mets quand même pas sur un pied d’égalité l’impact de la météo dans une compétition de javelot et dans une course de... bateaux à voile???

On pourrait rejouer 10 fois l’open d’Australie, Djokovic gagnerait 9 ou 10 fois.
Mais la future course olympique on pourrait la rejouer 10 fois, on aurait 6 ou 7 vainqueurs différents, d’où l’intérêt de faire plusieurs manches pour lisser l’effet des aléas météo propres à ce sport et être certains d’avoir vraiment le plus fort en haut du podium.
Avatar de l’utilisateur
Dam
Armchair Tactician
 
Messages: 6173
Inscription: 03 Jan 2006 13:22
Localisation: Paris

Re: Voile Olympique

Messagepar Gros » 14 Fév 2019 18:17

L'abandon du finn au profit de la course au large est un net progrès même si un programme plus ambitieux du type "La solitaire" aurait été plus intéressant. mais cela viendra peut-être quand le niveau de jeu des adversaires aura grimpé.

Quant'à tenir compte de la météo, il faudrait aussi tenir compte des conditions de courant, de vague, de salinité des plans d'eau et faire un championnat mondial diversifié. Ensuite on pourrait mettre un coefficient (forcement très objectif) qui permettrait de pondérer les performances de chacun en fonction des conditions.
Et là, je pourrais désigner avec certitude celui que j'aurais choisi pour être le meilleur. :-)
A ce propos, tout le monde fait fausse route. Les individus ne sont pas spontanément des membres de l’espèce humaine à jour de leur cotisation, Sauf biologiquement. Ils ont besoin d'être projetés de droite et de gauche par le mouvement brownien de la société... [Terry Pratchett]
Gros
Barreur
 
Messages: 2383
Inscription: 23 Fév 2006 13:49
Localisation: Paris (CVML)

Précédente

Retourner vers Régate, voile légère, match race

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité
cron