L’AC75 sera très audacieux

0

Team New Zealand et Luna Rossa ont rendu public ce lundi le concept retenu pour l’AC75 en vue de la 36e America’s Cup. Ils ont surpris tout le monde avec un concept de monocoque assez audacieux équipé de 2 grands foils basculants et d’un safran en T. Le premier bateau sera mis à l’eau en mai 2019.

Conformément à ce qu’ils avaient annoncé, le Defender et le Challenger of Record ont fait connaître fin novembre la philosophie de la jauge de l’AC75. Les design team des 2 équipes sous la houlette de Dan Bernasconi (TNZ), ont planché 4 mois sur plusieurs concepts les évaluant au regard de différents critères annoncés lors de la publication du Protocole :
– Permettre de faire match racing au contact ;
– Apporter des innovations technologiques majeures dans la voile et pour continuer à faire de la Coupe le premier événement vélique au monde ;
– Avoir un bateau qui puisse naviguer dans toutes les conditions de vent.

Le concept qui a été retenu a surpris tout le monde par son aspect très innovant alors qu’on aurait pu craindre le conservatisme d’un Patrizio Bertelli, patron de Luna Rossa et de Prada. Le concept retenu est celui d’un monocoque de 75 pieds, équipé de deux immenses foils basculants présentés en T et d’un safran également en T. Le bateau n’ayant pas de quille. Ce qui pourra rassurer ceux qui craignaient un retour aux « années de plombs ». On ne connait pas encore le poids total du bateau, mais il devrait dépasser les 6 tonnes. La jauge définitive sera fixée au plus tard dans 4 mois soit le 31 mars 2018 où sera également précisé le gréément. Le principe de l’aile rigide ne sera pas forcément retenue, d’autres concepts étant à l’étude.
L’AC75 combinera haute performance et match racing. Les images de synthèse permettent d’avoir une petite idée de ce que cela pourrait donner.

Pour Dan Bernasconi, en charge du Design chez Team New Zealand : “ Avec ce design innovant, ce sont de nouveaux territoires à explorer. Nous voulons voir comment il est possible de repousser les limites d’un monocoque à foils.
Pour Grant Dalton : « Nous sommes très fier de présenter ce concept d’AC75. Ce bateau lorsqu’il volera pourrait aller aussi vite que les AC50.”

Patrizio Bertelli, CEO de Luna Rossa : “ Le choix du monocoque était une condition pour nous pour revenir dans la Coupe. Ce n’est pas un retour au passé mais bien une étape vers l’avenir. Ce concept d’AC75 va ouvrir de nouveaux horizons. C’est un concept moderne à la pointe de la technologie. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here