Les Americains peuvent-il revenir ?

0
23/06/2017 - Bermuda (BDA) - 35th America's Cup Bermuda 2017 - America's Cup Match Presented by Louis Vuitton - ORACLE TEAM USA Team Base

Deux courses aujourd’hui, deux courses demain, avec les mêmes conditions de vent que la semaine dernière, les kiwis peuvent gagner l’America’s Cup dès ce dimanche et infliger un sévère 7 à 0 aux Américains. On a peine à croire que ce scénario soit possible tant ce serait une sacrée revanche pour les Neo-zed qu’une énorme humiliation pour Oracle.

On a vu les kiwis la semaine dernière beaucoup plus performant qu’Oracle sur les 4 premières courses dans des conditions légères. Les prévisions semblent à peu près les mêmes et très légères dimanche où on pourrait être à la limite d’un report des courses.

5 jours pour tout changer
On se souvient qu’à San Francisco, les Américains avec 1 jour de repos étaient parvenus à se remettre en cause, inverser la tendance puis gagner. Ils ont eu cette fois-ci 5 jours. Ils ont pu tout analyser des 4 premières courses et travailler à l’amélioration de leur bateau, tester des choses.
A San Francisco, il s’agissait de parfaire les manœuvres lors des virements et foiling gybes pour faire mieux que les kiwis sur la base d’un bateau américain plus rapide. Sur cette édition, c’est sans doute plus complexe et plus difficile. Ils ne vont pas pouvoir améliorer leur foil ni ajouter des vélos, c’est trop tard. De même, il va être difficile de changer l’organisation à bord comme celle des kiwis qui semble plus efficace avec un trio Peter Burling, Blair Turke et Glenn Ashby où l’un est focus sur la barre, l’autre gère les foils et le troisième l’aile, tous les équipiers étant en plus dans des positions aérodynamiques.

S’il y a un domaine où Oracle peut progresser, c’est sans doute dans la gestion de l’aile, notamment dans la relance où ils perdent du temps. Les kiwis en tout cas ne feront pas l’erreur comme à San Francisco, ils ont aussi cherché à progresser cette semaine. Rien n’est encore joué mais la première course ce soir donnera le ton.
Russell Coutts a déclaré cette semaine :  » A San Francisco, on avait le meilleur package pour le faire progresser. Sur cette édition, ce sont les kiwis. » Un présage.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here